Accueil

La « translittératie » englobe les trois sens de l’Information = actualité (en relation au dispositif de la presse), Information = document (en relation aux médias numériques), Information = donnée (en relation aux usages sociaux, professionnels et cognitifs du Web).

Elle se situe à deux niveaux d’interaction avec l’information :

  1. L’agencement multi-médias qui impose d’être capable de lire, écrire et compter avec tous les outils à disposition (de l’écrit à l’image, du livre au wiki) ;
  2. La maîtrise multi-domaines qui exige d’être capable de chercher, évaluer, tester, valider, modifier l’information selon ses contextes d’usage pertinents.

Elle accompagne deux évolutions culturelles marquantes sur les comportements culturels et symboliques :

  1. L’éditorialisation de l’information qui s’organise à partir de réseaux, de machines à communiquer et programmes où les « documents » acquièrent une plasticité radicalement originale, propre aux langages artificiels fondés sur le calcul et l’informatique,
  2. La transférabilité de diverses pratiques et habiletés dans des contextes informationnels différenciés.

Dans cette perspective, le terme désigne donc l’ensemble des compétences d'interaction, mises en œuvre par les usagers sur tous les moyens d'information et de communication disponibles : oral, textuel, iconique, communicationnel, numérique, etc.